Mathématiques sans Frontières

 

RÈGLEMENT DE LA COMPÉTITION MATHÉMATIQUES SANS FRONTIÈRES

SECTEURS D’ALSACE ET CLASSES ISOLÉES

 

version imprimable

 

A.      Cadre général

Mathématiques sans Frontières est une compétition qui s’adresse à des classes de troisième et de seconde. L’épreuve consiste à résoudre collectivement dix exercices pour le niveau 3e et treize pour le niveau 2de. Ce n’est pas une compétition individuelle.

Les classes doivent être des classes constituées pour l’enseignement des mathématiques de l’année en cours ; elles ne peuvent pas être des classes constituées spécifiquement pour la compétition Mathématiques sans Frontières.

Toutefois, la présence d’un petit nombre d’élèves correspondants étrangers est autorisée lors de l’épreuve définitive, si elle n’entraine pas une augmentation significative de l’effectif de la classe. Il ne pourra en aucun cas s’agir d’une classe entière de correspondants. Le professeur surveillant l’épreuve devra mentionner sur le bilan la présence de correspondants étrangers en précisant leur nombre. Les correspondants étrangers ayant participé à l’épreuve ne recevront pas de prix.

Mathématiques sans Frontières est une compétition donnant lieu à un palmarès : toutes les précautions doivent être prises pour éviter les fuites et les tricheries. L’épreuve définitive se déroule obligatoirement à une date et dans un créneau horaire qui ont été définis l’année précédente en assemblée internationale. En cas d’indisponibilité de la classe à la date fixée, l’épreuve peut être passée après cette date mais jamais avant.

Organisation de l’épreuve définitive :

  • Chaque classe participante compose dans une salle banalisée qui n’est ni le CDI  ni une salle informatique.
  • Les élèves doivent être surveillés par un adulte qui ne peut pas être leur professeur de mathématiques.
  • Le surveillant ne peut apporter aucune aide à la compréhension de l’énoncé ou à la résolution des exercices.
  • Les élèves s'organisent comme ils le souhaitent : ils peuvent parler entre eux, circuler dans la salle mise à leur disposition, travailler en groupes, utiliser le tableau, … en veillant à ne pas gêner les classes voisines.
  • Chaque classe rend une feuille-réponse par exercice ; celle-ci porte la mention non résolue, le cas échéant. La solution de l’exercice en langue étrangère doit être rédigée dans une des langues dans lequel il est énoncé.
  • Aucun élève ne peut aller chercher quoi que ce soit à l'extérieur de la salle, une fois l’épreuve commencée.

 

Matériel  autorisé :

  • Calculatrices (*)
  • Instruments de dessin
  • Dictionnaires et atlas (dictionnaire et atlas papier ; forme électronique exclue)
  • Dictionnaires bilingues (dictionnaire papier ; forme électronique exclue)
  • Petit matériel de papeterie et feuilles de brouillon
  • Manuels scolaires de la classe et cahiers des élèves

(*) Les calculatrices doivent être autonomes (non reliées au secteur). Si elles possèdent un moyen de communiquer, celui-ci doit être désactivé.

Matériel non autorisé :

  • Téléphones, tablettes et tout appareil permettant de communiquer.
  • Traducteurs.
  • Ordinateurs (sauf pour les sections professionnelles).

Les équipes d’organisation se réservent le droit de disqualifier toute classe n’ayant pas respecté le règlement de la compétition.

 

B.      Compléments pour la catégorie jumelage

Une classe de troisième et une classe de seconde du lycée de secteur peuvent s’associer pour participer en jumelage à la compétition Mathématiques sans Frontières. Les classes doivent être des classes constituées pour l’enseignement de mathématiques de l’année en cours.

  • Chaque classe est divisée en deux demi-classes équilibrées, tous les élèves des deux classes devant participer.
  • Deux demi-classes de niveaux différents constituent ensemble le regroupement A, les deux autres demi-classes constituent le regroupement B ; les élèves des différents niveaux sont ainsi invités à travailler ensemble
  • Les deux regroupements composent dans deux salles séparées et rendent chacun les feuilles réponse pour l’ensemble des exercices de l’épreuve.
  • Les correcteurs cumulent les points des deux regroupements pour établir le palmarès commun aux deux classes, spécifique à la catégorie jumelage.

À noter :

·         Les deux regroupements doivent traiter chacun les treize exercices.

·         Les deux regroupements ne peuvent pas communiquer entre eux.

·         Pour l’épreuve définitive, conformément au règlement de la compétition, aucun des deux professeurs de mathématiques ne peut surveiller ses propres élèves : il faudra faire appel à des collègues d’autres classes ou d’autres disciplines pour surveiller les deux regroupements.

 

 
 
 
 

Accueil

Présentation

Calendrier 17-18

Règlements

Inscription / Saisie des résultats

Épreuves

Adresses

Palmarès 2017

Classification des exercices

 

Haut